Categories

Accueil > Recherche > Recherche fondamentale > Interaction locomotion-posture > Implication de l’axe rachidien dans la locomotion

Implication de l’axe rachidien dans la locomotion

Ceccato J.C., De Sèze M., Cazalets J-R.

La majorité des études portant sur la locomotion humaine s’intéressent à la mobilité des membres et à l’activation de leurs muscles. Probablement parce que la plupart des auteurs considèrent le tronc comme une masse inertielle déplacée par les membres inférieurs, les études analysant le mouvement rachidien et l’activité des muscles du tronc lors de la marche demeurent rares. Pourtant, un faisceau d’arguments anatomiques, phylogéniques, expérimentaux et physiopathologiques plaide en faveur de l’importance fonctionnelle des mouvements rachidiens au cours de la marche. Trois approches différentes sont utilisées : (1) anatomique, pour souligner l’organisation fonctionnelle des muscles du tronc et préciser dans quelle mesure une étude électromyographique des muscles erector spinae était possible ; (2) électromyographique, pour décrire le patron des muscles axiaux au cours d’activités motrices rythmiques incluant la marche ; (3) et cinématique, pour mettre en relation les patrons musculaires observés avec les mouvements du tronc et les contraintes liées aux appuis des membres inférieurs sur le sol, lors de la marche. Nos premiers résultats soulignent l’implication des réseaux neuronaux médullaires dans la genèse des patrons de locomotion chez l’homme. Ils suggèrent la participation des muscles du tronc dans les processus d’adaptation posturale anticipée lors de la déambulation, ainsi que leur rôle dans la genèse des forces développées par le corps humain pour marcher.